“Couvrez ce sein que je ne saurais voir : (...) cela fait venir de coupables pensées” (1). Les femmes n’ont pas attendu Tartuffe pour cacher leur poitrine. Dès l’Antiquité, elles la dissimulaient sous de larges bandes de lin. Le Moyen Age célébra les décolletés, grâce à des robes à lacets. Puis vint le règne du corset pendant plus de 400 ans.
Il vint le règne du corset pendant plus de 400 ans, une ouvrière corsetière et vaillante communarde décide qu’il faut en finir avec cet objet de torture.
Une féministe de la première heure, Herminie Cadolle, ouvrière corsetière et vaillante communarde proche de Louise Michèle, décide qu’il faut en finir avec cet objet de torture : il déforme les corps et fait s’évanouir les femmes. À l’époque, il s’en vend près d’un million par an à Paris.
Après un séjour en prison, Herminie trouve l’atmosphère politique trop étouffante en France, elle se réfugie en Argentine. Elle lance un atelier boutique à Buenos Aires. C’est là qu’elle conçoit le corselet gorge. Pour libérer le corps des femmes, elle a la brillante idée de couper le corset en deux, elle le rend moins rigide en utilisant un fil souple et élastique, ajoute deux bretelles et une armature en “W”
En femme d’affaire avertie, elle dépose un brevet en 1898, elle est l’une des premières à se lancer dans la vente sur catalogue.
En femme d’affaire avertie, elle dépose un brevet en 1898 et présente son modèle baptisé “bien être” à l’Exposition universelle de Paris. Elle est l’une des premières à se lancer dans la vente sur catalogue. On s’arrache ses collections à Londres, New-York ou St Pétersbourg. Elle ouvre une boutique à Paris, qu’elle confie à sa belle-fille. Transmise depuis 6 générations, la maison Cadolle est désormais une enseigne réservée à une clientèle fortunée.

Amoureux d’une cantatrice, il avait confectionné une prototype de soutien-gorge pour l’aider à mieux chanter.
Un américain amoureux d’une cantatrice avait confectionné un prototype de soutien-gorge pour l’aider à mieux chanter, mais il ne songea pas à déposer de brevet. Un français installé à New-York le fit à sa place : depuis, les américains utilisent le mot “bra” pour désigner le fameux sous-vêtement.
(1) Tartuffe, ou l'imposteur (1664), III, 2, de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière.

Cahiers d'histoires

Le Stylo Bic®

D’abord utilisé par un tanneur américain pour écrire sur les cuirs bruts, puis comme sarbacane par les écoliers, le stylo Bic a révolutionné l’écriture. A l’origine de ce succès il y a un entrepreneur visionnaire français.

En savoir plus

La fermeture éclair

Une robe d’avocat possède 33 boutons, comme l’âge du Christ à sa mort. Cette corporation, à l’origine représentée par des ecclésiastiques en soutanes, n’a jamais profité de l’invention brevetée en 1917 : la fermeture éclair.

En savoir plus
Tout voir

Le dépôt

C'est la condition de la protection.

Le dépôt de brevet est le premier acte de la protection mais il doit déjà contenir la stratégie pour l'invention.

Plus sur le dépôt de brevet

Protection

Le brevet donne une protection à la fois juridique et économique à tous les instants de la vie des affaires.

Valorisation

Le brevet est à la fois un avantage compétitif, une source de revenus et un capital à réaliser dans l'avenir.

Newsletter