Le roulement à billes, vous accompagne dans la majorité de vos déplacements. Ce petit dispositif se retrouve sur les roues de votre skateboard, de votre vélo ou de votre voiture, mais aussi dans l’industrie, comme par exemple sur les rotatives d’impression de vos journaux. Il permet de fluidifier les mouvements de rotation et sans perdre en force. Une fois n’est pas coutume, Léonard de Vinci a mis son grain de sable au développement de cette invention. Mais c’est au temps des Pharaons qu’un procédé équivalent au roulement a été utilisé pour la première fois.
C’est sur le chantier des pyramides de Gizeh que l’idée originale du roulement germe.
Il y a 4 500 ans, en Égypte, on s’attelle à construire l’une des sept merveilles du monde antique. C’est sur le chantier des pyramides de Gizeh que l’idée originale du roulement germe. À l’époque, il faut acheminer sur site les immenses blocs de pierre calcaire – pesant en moyenne 2,5 tonnes chacun –, permettant leur construction. Les égyptiens imaginèrent un système rotatif à base de rondins de bois permettant de faciliter le transport de ces matières premières.
L’inventeur comprend qu’en isolant les éléments roulants du dispositif, on empêche les frictions liées aux frottements des différents éléments…
Au XVe siècle, en 1485, Léonard de Vinci, notre inventeur florentin favori, découvre le principe du roulement. S’interrogeant sur son fonctionnement, il en dessine plusieurs croquis. Ce sont vraisemblablement les premiers dessins techniques représentant le mécanisme d’un roulement à billes. L’inventeur comprend qu’en isolant les éléments roulants du dispositif, on empêche les frictions liées aux frottements des différents éléments et fluidifie le mouvement.
C’est en 1779, en pleine révolution industrielle, que l’ingénieur et physicien français Charles-Augustin Coulomb va pour la première fois façonner et développer l’usinage des roulements à billes. Mais ce n’est qu’en 1794 qu’un Gallois, Philip Vaughan, dépose le premier brevet.
En 1907, 422 ans après les dessins de Vinci, l’ingénieur suédois Sven Wingquist met au point un roulement à billes assez robuste pour améliorer les performances des machines de textiles de son employeur, lançant son application industrielle.

Invention notes

The Bic® ballpoint pen

The arrival of Bic® pens in classrooms was met with thunderous approval by the students, where its practicality and simplicity were appreciated almost as much as transforming them into miniature blowguns.

Learn more

The non-stick frying pan

Ever since 1956, our fried eggs have happily slid around frying pans without the need for oil thanks to the efforts of the French engineer.

Learn more
View all articles

The application

This is the prerequisite for protection.

An application is the first act of protection, and must also contain the invention’s protection strategy.

Learn more about the application

Protection

A patent provides both legal and economic protection throughout the life of the innovation.

Valorization

A patent provides numerous benefits: it is a competitive advantage, a source of revenue, and represents future capital.

Newsletter